Copyright Richard Héry

Richard Héry

Batteur de jazz depuis plus de 20 ans, Richard Héry est devenu le partenaire de nombreux groupes, notamment Eric Chapelle Trio (1989), Vincent Le Quang (2002),  le Quatuor Ebène (2005).

Compositeur et improvisateur autodidacte, son approche singulière du jazz le conduit à devenir directeur artistique du label Jazz.

Composite de l’agence culturelle Auvergne Musique Danse (2004) et depuis 1990, co-directeur pédagogique, avec Eric Chapelle, de stages de jazz et de musiques improvisées. Également membre Aligot Elements (1999), Autrement Dit (2003), l’Alambic Impériale (1993), Emile Sanchis (2000) et du « Batik Soundpainting Orchestra » (selon la méthode Walter Thompson), il prépare plusieurs créations pour le printemps 2012.

Son jeu de batterie tout en finesse a séduit le Quatuor Ebène qu’il accompagne, depuis 2005, dans leur projet « Fiction », donnant naissance, en octobre 2010 à un album du même nom avec comme invités Natalie Dessay, Stacey Kent et Luz Cazal. Ce programme a déjà été joué dans de nombreuses salles et villes d’Europe (Konzerthaus auf Wien, Wigmore Hall of London, Les Folie Bergères à Paris, Berlin, Munich, Dublin, Nice …). L’aventure continue à travers une tournée aux Etats Unis déjà annoncée pour novembre 2012.

Parallèlement à la batterie, il pratique de nombreuses percussions traditionnelles telles que le tabla indien, les udus et tarams (percussions en terre cuite), la clarinette basse, ainsi qu’une multitude d’instruments de sa conception. Il se passionne pour la construction d’instruments de divers matériaux, et plus particulièrement en terre cuite, avec le plasticien Jean Vincent et l’association Ecart (1998).

Une quête perpétuelle de sons et d’accessoires inhabituels, ainsi qu’une recherche de techniques et de jeu très personnels donnent une dimension supplémentaire à tous les projets musicaux auxquels il participe. Ainsi, en 2002, il contribue à la scénographie sonore du Musée du Col du Béal, (sommet des Hauts de Chaumes du Forez), et en 2011 à la composition de la bande son du musée du Puy Mary dans le Cantal.

Ouvert aux arts du spectacle vivant, il intègre en 2003 la Compagnie Fol a Pik, sous la direction de Christophe Egrot, avec qui, en 2007, il prépare le spectacle en solo «Chemin de sable ». Il intervient dans le Compagnie Juste pour 7 Fois (2006) en tant que musicien acoustique et inventeur de sons midi, créant un jeu réaliste entre deux danseuses et un ordinateur. Depuis 8 ans, il accompagne le comédien Philippe Malassagne, de la Compagnie Hooly Gooly, au fil de lectures publiques et de lieux insolites (Festival Par Monts et par Mots de 2008 à 2012).